Site dédié à la publication d'informations communiquées par le Collectif des déboulonneurs. En aucun cas ce site n'appelle à des actions illégales.

english - Soutien aux déboulonneurs spanish - Soutien aux déboulonneurs



flux RSS - Soutien aux déboulonneurs $nbsp;

Accueil du site > Amiens > COMMUNIQUE DE PRESSE DU COLLECTIF DES DEBOULONNEURS AMIENOIS

COMMUNIQUE DE PRESSE DU COLLECTIF DES DEBOULONNEURS AMIENOIS

Article publié le lundi 4 février 2008

DEAMBULATON FESTIVE LE 26 JANVIER 2008 CONTRE LE SYSTEME PUBLICITAIRE

A Amiens, le 24 janvier 2008 – En vue de son procès le 20 mars 2008, le collectif des déboulonneurs amiénois vous convie à une action de déambulation festive contre l’envahissement du système publicitaire dans l’espace public. Nous donnons rendez-vous aux citoyens à 16 heures le samedi 26 janvier 2008, à l’angle des rues Victor Hugo et des Trois Cailloux.

Lors de cette action et pour alerter l’opinion sur l’oppression publicitaire, nous recouvrerons en musique des publicités et projetterons des films sur des panneaux publicitaires, démontrant que l’espace public peut vivre sans publicités. Par ces actes de désobéissance civile non violents, nous demandons la limitation des panneaux d’affichage à 50x70cm (taille de l’affichage associatif), la suppression de tous les dispositifs consommant de l’énergie et la création d’une contrainte de densité. Il s’agit d’une action d’envergure nationale qui se déroule simultanément dans une dizaine de villes en France (Paris, Lyon, Montpellier, Rouen, Lille...).

Le collectif des déboulonneurs à déjà vécu cinq procès (Paris, Alès, Rouen, Lyon x2), à l’issue desquels la justice a clairement admis la légitimité de la désobéissance civile antipublicitaire, en rendant des jugements extrêmement cléments : entre autres, 1€ symbolique d’amende à Paris et à Rouen, une dispense de peine à Lyon. Nous espérons que le 20 mars 2008, le Tribunal de Grande d’Instance d’Amiens reconnaîtra aussi le bien fondé de l’action du collectif[1]. Ce procès sera l’occasion d’un débat sur l’invasion publicitaire de l’espace public avec des témoins tels que Thomas Guéret, président de Résistance à l’Agression Publicitaire, de Claude Got, Professeur émérite en médecine, spécialiste des toxicomanies et autres dépendances et membre du Comité d’experts auprès du Conseil National de Sécurité Routière, ainsi qu’une représentante du Collectif contre le publisexisme.

Alors qu’on envisage d’interdire la publicité sur les chaînes publiques, on est en droit de se demander si elle a encore sa place dans nos rues, d’autant que de nombreuses villes l’ont totalement interdites[2] ou l’envisagent sérieusement[3]. Dernièrement, la ville de Paris s’est engagée à travers son règlement local de publicité à la limiter drastiquement en interdisant par exemple les panneaux 4X3 m. Les élections municipales changeront-elles la donne sur Amiens ? Quoiqu’il en soit, le collectif amiénois demandera dans les prochaines semaines à chacun des candidats de prendre un engagement fort en ce sens.

[1] Procès le 20 mars 2008 au TGI d’Amiens à 9h. Rassemblement de soutien sur la place du palais de justice à 8h.

[2] Sao Paulo, Le Vermont, Le Maine, Hawaï, l’Alaska, Bergen, etc.

[3] Brasilia, Porto Alegre, Rio de Janeiro, Buenos Aires, Moscou, etc.

Pour nous soutenir et vous informer :

Trois Concerts

- Vendredi 15 février, 20h30, au Grand Wazoo avec Abdou Chatterton Family (chansons graves sur musique festive) et La Vaste Offensive Horticole (rock champêtre). Entrée : 2 euros.

- Samedi 15 mars, 20h30, au Lucullus avec Abdou Chatterton Family.

- Vendredi 22 mars, 20h30, au Charleston avec Abdou Chatterton Family et Arène Humaine (rock).

Un Débat

- Mardi 18 mars, salle Dewailly : soirée-débat sur la nocivité de la publicité avec François Brune. Co-organisé avec le MAN.



Site utilisant SPIP - Hébergement Ouvaton