Site dédié à la publication d'informations communiquées par le Collectif des déboulonneurs. En aucun cas ce site n'appelle à des actions illégales.

english - Soutien aux déboulonneurs spanish - Soutien aux déboulonneurs



flux RSS - Soutien aux déboulonneurs $nbsp;

Accueil du site > Amiens > Le collectif amiénois appelle les politiques à se prononcer sur la place de (...)

Le collectif amiénois appelle les politiques à se prononcer sur la place de la publicite dans l’espace public

Article publié le vendredi 22 février 2008

A Amiens, le 20 février 2008 – Dans ce contexte préélectoral et en vue de son procès le 20 mars 2008, le collectif des déboulonneurs amiénois continue son action de désobéissance civile non violente contre le système publicitaire. Nous donnons rendez-vous aux citoyens le samedi 23 février 2008 sur la place Gambetta à 15 heures pour faire entendre notre droit à la liberté de réception. Corollaire de la liberté d’expression, chacun doit être libre de recevoir ou non les messages diffusés dans l’espace public.

Alors qu’on envisage d’interdire la publicité sur les chaînes publiques, on est en droit de se demander si elle a encore sa place dans nos rues, d’autant que de nombreuses villes l’ont totalement interdites [1] ou l’envisagent sérieusement [2]. Dernièrement, la ville de Paris s’est engagée à travers son règlement local de publicité à la limiter drastiquement en interdisant par exemple les panneaux 4X3 m. Les élections municipales changeront-elles la donne sur Amiens ?

La période actuelle étant propice à l’écoute des élus vis à vis des demandes des citoyens, le collectif amiénois en profite pour interpeller les candidats à l’élection municipale sur la place de la publicité dans l’espace public (cf lettre jointe). Au niveau national, le Collectif des déboulonneurs souhaite depuis 2005 l’ouverture d’un débat public sur l’affichage et la réforme de la loi de 1979 qui le régit. Nous demandons notamment la limitation des panneaux d’affichage à 50x70cm (taille de l’affichage associatif), la suppression de tous les dispositifs consommant de l’énergie et la création d’une contrainte de densité.

Le collectif des déboulonneurs amiénois espère au moins que les candidats viendront les soutenir lors de leur procès le 20 mars 2008 devant le Tribunal de Grande d’Instance d’Amiens [3] . Ce procès sera l’occasion d’un débat sur l’invasion publicitaire de l’espace public avec des témoins tels que Thomas Guéret, président de Résistance à l’Agression Publicitaire, de Claude Got, Professeur émérite en médecine, spécialiste des toxicomanies et autres dépendances et membre du Comité d’experts auprès du Conseil National de Sécurité Routière, ainsi qu’une représentante du Collectif contre le publisexisme.

Pour nous soutenir et vous informer :

Des Concerts

- Samedi 15 mars, 20h30, au Lucullus avec Abdou Chatterton Family et La Vaste Offensive Horticole (rock champêtre).
- Vendredi 22 mars, 20h00, au Charleston avec Abdou Chatterton Family et Arène Humaine (rock).

Un Débat

- Mardi 18 mars, Amphithéâtre du Lycée Robert de Luzarches : soirée-débat sur la nocivité de la publicité avec François Brune. Co-organisé avec le FCPE, PEEP, CEMEA, ATTAC-Somme, MAN 80, RAP.

Notes

[1] Sao Paulo, Le Vermont, Le Maine, Hawaï, l’Alaska, Bergen, etc.

[2] Brasilia, Porto Alegre, Rio de Janeiro, Buenos Aires, Moscou, etc.

[3] Procès le 20 mars 2008 au TGI d’Amiens à 9h. Rassemblement de soutien sur la place du palais de justice à 8h.



Site utilisant SPIP - Hébergement Ouvaton