Site dédié à la publication d'informations communiquées par le Collectif des déboulonneurs. En aucun cas ce site n'appelle à des actions illégales.

english - Soutien aux déboulonneurs spanish - Soutien aux déboulonneurs



flux RSS - Soutien aux déboulonneurs $nbsp;

Accueil du site > Amiens > [Amiens] Le système publicitaire en débat

[Amiens] Le système publicitaire en débat

Article publié le lundi 17 mars 2008

A Amiens, le 15 mars 2008 – En vue du procès de deux membres du collectif des déboulonneurs amiénois le 20 mars 2008, un débat sur le système publicitaire aura lieu le 18 mars 2008 à 20 h dans l’amphithéâtre du lycée Robert de Luzarches. Cette soirée est coorganisée par le FCPE, FRANCAS, CEMEA, ATTAC-Somme, MAN 80, Résistance à l’agression publicitaire et le collectif des Déboulonneurs amiénois

A travers l’analyse de François Brune, il s’agira de comprendre comment fonctionne le système publicitaire. Professeur et écrivain, collaborateur du Monde diplomatique, François Brune décryptera avec le public des publicités et tentera de mettre en évidence les ressorts et les impacts de ces messages. Laure Nicolas, conseillère juridique de Résistance à l’Agression Publicitaire, informera les citoyens sur les moyens d’action existants.

Par l’intermédiaire de ce débat, les déboulonneurs souhaitent rendre publique la question de la place de la publicité dans nos rues. Le procès du 20 mars 2008 sera aussi l’occasion d’un débat sur l’invasion publicitaire de l’espace public avec des témoins tels que Thomas Guéret, président de Résistance à l’Agression Publicitaire, de Claude Got, Professeur émérite en médecine, spécialiste des toxicomanies et autres dépendances et membre du Comité d’experts auprès du Conseil National de Sécurité Routière, ainsi qu’une représentante du Collectif contre le publisexisme.

Le collectif des déboulonneurs à déjà vécu onze procès (Paris, Alès, Rouen, Lyon, etc.), à l’issue desquels la justice a clairement admis la légitimité de la désobéissance civile antipublicitaire, en rendant des jugements extrêmement cléments : entre autres, 1€ symbolique d’amende à Paris et à Rouen, une dispense de peine à Lyon. Nous espérons que le 20 mars 2008, le Tribunal de Grande d’Instance d’Amiens reconnaîtra aussi le bien fondé de l’action du collectif.

Rappelons que par ces actions de désobéissance civile non violents, nous demandons la limitation des panneaux d’affichage à 50x70cm (taille de l’affichage associatif), la suppression de tous les dispositifs consommant de l’énergie et la création d’une contrainte de densité. Il s’agit d’une action d’envergure nationale qui se déroule simultanément dans une dizaine de villes en France (Paris, Lyon, Montpellier, Rouen, Lille...).

Pour nous soutenir, deux concerts sont organisés :
- Samedi 15 mars, 20h30, au Lucullus avec Abdou Chatterton Family et La Vaste Offensive Horticole.
- Vendredi 22 mars, 20h30, au Charleston avec Abdou Chatterton Family et Arène Humaine (rock).



Site utilisant SPIP - Hébergement Ouvaton