Site dédié à la publication d'informations communiquées par le Collectif des déboulonneurs. En aucun cas ce site n'appelle à des actions illégales.

english - Soutien aux déboulonneurs spanish - Soutien aux déboulonneurs



flux RSS - Soutien aux déboulonneurs $nbsp;

Accueil du site > Strasbourg > 1ère action des déboulonneurs de Strasbourg

1ère action des déboulonneurs de Strasbourg

Article publié le dimanche 15 janvier 2012

Compte rendu

Date : 15 janvier 2012

Heure de l’action : 11h – 12h

Lieu : Arrêt de tram Gallia

Nombre de panneaux touchés : 10 sucettes JCD. 24h après, nappage et blanc d’Espagne toujours présents.

Slogans : Scotchage du manifeste, nappage avec mur d’expression libre, au blanc d’Espagne : “épargne consomme et tais toi, “stop pub”, “ras la pub”

Nombre d’activistes : une dizaine

Nombre approximatif de passants-spectateurs : une dizaine plutot surpris mais intéressés par l’action

Nombre de journalistes présents : aucun

Attitude de la police : Sur place au bout de 10 minutes. 3 agents de la police municipale. Ne connaissait pas le collectif. Tolérant. Puis 2 CTS en renfort ( responsable des transports en commun), qui nous ont disent qu’il n’avaient rien à nous reprocher si l’on barbouillait les panneaux JC Decaux et non les panneaux des CTS. L’officier demanda nos pièces d’identité. A posé la question si on était “les indignés”, auquel on a répondu non. Appel téléphonique à JC Decaux pour savoir si ils portaient plainte mais fermé le dimanche. Puis libre de circuler par la suite. Nous sommes donc dans l’attente de savoir si JC Decaux porte plainte en sachant qu’aucune dégradation de matériel a été commise

Retombées presse : Aucune pour l’instant

Un membre de verts united cameraman a fait une chouette vidéo que l’on pourra mettre en ligne + bonne photos

Compte rendu détaillé : Les militants se sont regroupés à l’heure dite sur place avec petite sono,. Les papiers pour nappage était pré-découpés au bon format et le blanc d’Espagne était prêt. Les panneaux ont été touchés simultanément et non les uns après les autres. Arrivée de la police rapidement plutôt dans l’attitude de nous arrêter. Après discussions ils se sont rendus-compte qu’ils ne pouvaient pas faire grand chose. Ils nous ont demandé d’enlever les nappages ce qui a été refusé par le collectif. Avaient l’air surpris du fait que toute l’action était assumée Note importante : suite à certains évènement sur Strasbourg, l’action n’a pu être mieux organisée du fait que certains militants avaient eus des soucis avec les forces du (dés)ordre la veille.

Bonne action cependant



Site utilisant SPIP - Hébergement Ouvaton