Site dédié à la publication d'informations communiquées par le Collectif des déboulonneurs. En aucun cas ce site n'appelle à des actions illégales.

english - Soutien aux déboulonneurs spanish - Soutien aux déboulonneurs



flux RSS - Soutien aux déboulonneurs $nbsp;

Accueil du site > Tours > [Tours] Procès d’un militant pour barbouillage de panneaux publicitaires

[Tours] Procès d’un militant pour barbouillage de panneaux publicitaires

Article publié le vendredi 14 février 2014

Procès d’un militant pour barbouillage de panneaux publicitaires - Vendredi 21 février 2014 - 9 h, Tribunal de Grande Instance de Tours (Place Jean Jaurès).

Ce sera le 3e procès du Collectif des déboulonneurs à Tours, le 20e au niveau national.

Le Collectif des déboulonneurs lutte contre le système publicitaire actuel et alerte sur les conséquences de la surpublicité dans l’espace public, par des actions non-violentes et de désobéissance civile. Il demande une réduction de la taille des affiches, à 50 x 70 cm, et du nombre de panneaux afin que soit respectée la liberté de ne pas recevoir des messages publicitaires sans consentement. Les messages publicitaires sont imposés aux usagers de l’espace public, et ce, de manière toujours plus agressive et intrusive.

Aussi, le collectif demande un réel débat public sur ce sujet de société. Des personnalités ont déjà dénoncé la nocivité de la publicité sur les plans sanitaire, démocratique et écologique : promotion de comportements à risque, anorexie, obésité, cancers alimentaires, surcharge cognitive, frustration, dépression, pression des publicitaires dans les instances démocratiques, surconsommation, surproduction, pollution, surexploitation...

INSCRIPTION DE MESSAGES SUR DES PUBLICITÉS

Le procès fait suite à l’action de désobéissance civile non-violente du 15 mai 2012, rue des Tanneurs, à Tours. 3 militants avaient barbouillé des panneaux publicitaires avec des messages tels que "Pub Sexiste" ou "Trop de pub". Seul un militant a ensuite été poursuivi par la justice. Les déboulonneurs attendent du TGI de Tours qu’il les relaxe pour confirmer la légitimé de leur acte de résistance au danger publicitaire. Une jurisprudence pourrait commencer à prendre forme à partir de la relaxe du 25 mars 2013 à Paris

Les déboulonneurs invoqueront l’état de nécessité, qui efface l’infraction, puisque, face à cette confiscation générale de l’espace d’expression, le citoyen n’a plus d’autre solution, pour faire entendre une pensée différente, que de le faire "par-dessus" l’espace accaparé.

Venez soutenir le prévenu le vendredi 21 février à 9h :

- Procès à 9 h : Tribunal de grande instance de Tours, place Jean Jaurès.

Nous avons besoin :

- de votre soutien moral : vous pouvez participer à nos actions ou adresser aux Déboulonneurs (deboulonneurs.tours[a]gmail.com) un message de soutien public dans lequel vous expliquerez pourquoi vous souhaitez ne plus voir de publicité dans la rue ou ailleurs ;

- de votre soutien financier (frais d’avocat, frais de procédure…).

Chèque à l’ordre de « Les Désobéissants », avec la mention « pour les Déboulonneurs » au dos, à l’adresse suivante : Les Désobéissants Touraine (Chez Rémi Filliau), 39 rue Bretonneau, 37000 Tours.

Merci pour toute participation, même éphémère, même modeste !

Compte rendu de l’action de barbouillage du 14 mai 2012 à Tours

Chaleureusement,

Les Déboulonneurs Tours.

Contact : Rémi (06 30 13 35 30)



Site utilisant SPIP - Hébergement Ouvaton