Soutien aux déboulonneurs

Accueil > Paris > Le Collectif des déboulonneurs de Paris fait sa rentrée le vendredi 29 (...)

Le Collectif des déboulonneurs de Paris fait sa rentrée le vendredi 29 septembre 2006

lundi 18 septembre 2006, par nicolas

9ème action de désobéissance civile antipublicitaire !

- Rendez-vous : le vendredi 29 septembre, à 19h30 très précises
- Place de Varsovie (côté bassin), 16è arrondissement
- RER Champ de Mars-Tour Eiffel ou métro Trocadéro

Lors de sa précédente action, le 23 juin dernier, le Collectif des déboulonneurs de Paris a barbouillé cinq panneaux ’Avenir’ sur l’avenue des Champs-Elysées. La police, présente sur les lieux, a accepté de laisser les militants antipublicitaires agir, avant de procéder à l’interpellation de 10 barbouilleurs volontaires, sous les applaudissements du public venu les soutenir et en présence de plusieurs médias (dont France 3), qui ont été témoins de cette action.

Au cours du premier procès, qui s’est tenu devant le tribunal correctionnel de Montpellier le 27 juin dernier, deux Déboulonneurs ont revendiqué et expliqué leurs actes de barbouillage.
Ils ont été condamnés à une peine symbolique de 200 euros d’amende avec sursis. La clémence de ce jugement est pour le Collectif le signe d’une reconnaissance de la légitimité de ces actions, dans un contexte de démission des pouvoirs publics face au problème de l’affichage publicitaire en France. Quand toute tentative légaliste, associative, politique reste vaine devant la puissance de l’industrie publicitaire, il devient alors légitime d’agir en désobéissance civile.

Le Collectif revendique une taille maximale de 50 cm par 70 cm pour l’affichage commercial (déjà en vigueur pour l’affichage associatif et politique à Paris), accompagnée d’une contrainte stricte de densité, et la suppression des panneaux lumineux et animés. Ce changement de la loi sur l’affichage permettra de marquer un premier coup d’arrêt à l’expansion du système publicitaire.

Nous continuerons à dégrader les panneaux publicitaires en public, nationalement, de manière assumée et non-violente, par barbouillage à la peinture. Et ce, tous les mois, jusqu’à obtenir gain de cause.

Nous continuerons à dégrader les panneaux publicitaires en public, de manière assumée et non-violente, jusqu’à obtenir gain de cause. Ces actions ont lieu tous les 4èmes vendredis du mois dans un nombre croissant de villes en France : Rouen, Paris, Lyon, Montpellier, Le Mans, Lille, etc.

Collectif des Déboulonneurs de Paris
deboulonneurs.paris@no-log.org